jeudi 13 décembre 2007

Nuit rêvée

La vague soudaine me déchire.
Envolée en toupie, j'ondule.

Chaque muscle m'échappe.
Dansée, rampée, étirée, lovée.

Une lumière caméléon noircit,
Vierge de couleurs, explose.

Les notes crépitent, fleurs vénéneuses,
Feu d'artifice cotonneux.

Vacillement sans corps.
Une idée scintille, me prend, me quitte.

Sensations, pensée, être.
Plus qu'un, tout un, apex d'unicité.

Trouble extase complice, le temps s'est noyé.

Résurgence dans une autre vie.
La musique, esseulée, m'éveille ici-bas.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si vous n'avez pas de compte Google/Blogger et ne souhaitez pas en créer un, choisissez "Nom/URL" comme profil. L'URL n'est pas obligatoire.