vendredi 28 novembre 2008

Thermo

Les couleurs de l'aube
lèvent l'ombre d'un espoir.
Gris chaud d'un rayon
quand l'air est de glace.
Une bulle de jour
s'apprête à crever,
irisée de nuit.

Souffle, souffle, petite !
Joufflue Eos, reflet d'Eros,
ton miracle est si simple...
dans l'immobile instant
d'avant l'aube,
la passion condensée
s'apprête à jaillir.
Flammes !

A... bientôt???

2 commentaires:

  1. Un joli billet qui souffle le froid et le chaud!

    RépondreSupprimer
  2. C'est de saison entre couette en plumes d'oie et pavé congelé ;-)

    RépondreSupprimer

Si vous n'avez pas de compte Google/Blogger et ne souhaitez pas en créer un, choisissez "Nom/URL" comme profil. L'URL n'est pas obligatoire.